Définition d'une chambre froide et maintien des normes d'hygiène au fil du temps.

Pour de nombreux professionnels, il est essentiel d’avoir une chambre froide, Il est préférable que celle-ci réponde aux normes d’hygiène strictes.

Il est important de réfléchir à l’aménagement de la chambre froide avant sa construction, pour garantir sa conformité à la législation et la norme d’hygiène et de sécurité.

Avez-vous vu cela : Pain et restauration : guide pratique pour choisir le bon partenaire fournisseur ?

Vous découvrirez plus bas des instructions pour vous aider dans l’aménagement de votre chambre froide.

Il est important de différencier deux types de chambres froides : les chambres positives (avec une température supérieure à 0 degré) et les chambres négatives (avec une température inférieure à 0 degré).Nous examinerons la distinction entre les deux chambres dans cet article.

En parallèle : Comment choisir et acheter du vin sans alcool : guide pratique pour les amateurs de vin

Qu’est ce qu’une chambre froide ?

Une chambre froide est un espace destiné à conserver à une température basse des denrées alimentaires, des semences, des médicaments, des vaccins, etc., qui sont sensibles aux effets de la chaleur.

Elle convient aussi pour traiter à basse température des meubles en bois, des objets d’art ou des livres, en particulier pour éliminer les insectes xylophages.

Les chambres froides sont réparties en deux catégories :

  • froid positif, au-dessus de 0 °C (habituellement fixé à 3 °C, bien que cela puisse varier en fonction des aliments stockés) ;
  • froid négatif, en dessous de 0 °C (statué à -18 °C voire moins) selon les aliments ou objets à conserver

Conception : normes applicables aux chambres froides négatives et positives

La création d'une chambre froide doit être conforme à la norme AFNOR NF P75-401 - DTU 45.1, qui concerne les marchés de travaux de construction pour l'isolation thermique des bâtiments frigorifiques et des locaux à atmosphère contrôlée.

Cette norme traite des exigences en matières, d’isolation thermique, de matériaux à utiliser (pour le sol, les parois, le plafond, etc.)

Hygiène dans la chambre froide.

Pour la conservation des aliments, les chambres froides doivent respecter des normes strictes en matière de santé et d'hygiène.

Les surfaces de la chambre froide doivent être lisses et lavables

Les matériaux utilisés ne doivent pas émettre d'odeurs ou de composés volatils qui pourraient avoir un impact négatif avec les produits entreposés ou transformés.
Voici quelques recommandations d'hygiène à suivre :

Assurer la propreté et l'entretien régulier des locaux pour éviter tout risque de contamination des denrées alimentaires.

Disposer d'installations permettant la mise en pratique des mesures d'hygiène suivantes : Prévenir la contamination croisée, effectuer un nettoyage et/ou une désinfection efficace, prévenir tout contact avec des substances nocives, assurer des conditions de température adéquates pour réaliser de manière hygiénique les opérations nécessaires, maintenir des températures appropriées pour garantir un environnement hygiénique lors des opérations, assurer une aération, une ventilation et un éclairage conformes, mettre en place des systèmes d'évacuation des eaux usées et des eaux de lavage ; avoir des aires de stockage des déchets bien gérées ; empêché  l'accumulation de saletés, l'exposition aux substances toxiques et la dispersion de particules.

Maintenir une température ambiante constante

Choisir des revêtements de sol et des surfaces murales faciles à nettoyer, en utilisant des matériaux étanches, non absorbants et lavables, avec des surfaces lisses et non toxiques.

Ériger les plafonds, faux plafonds et autres éléments de manière à empêcher l'accumulation de saleté, réduire la condensation et éviter la formation de moisissures.

 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés